ETUDE DE L'AGRICULTURE FAMILIALE 

  • Wix Facebook page
  • Icône sociale YouTube
  • instagram
  • Gmail_29991

LE PROJET

 Notre étude sera organisé autour de trois objectifs intiment liés...

Dresser un état des lieux de l’agriculture familiale dans le monde.

Identifier​ les techniques d'agriculture les plus efficaces.

Transférer les meilleures techniques a notre association au Burkina.

Nous avons validé une vingtaine d’ONG qui travaillent avec les populations locales. Elles nous permettront de comprendre comment l’agriculture familiale s’organise, d’identifier les moyens humains et financiers qu’elle mobilise, et de souligner son importance et l’enjeu qu’elle représente dans la production agricole mondiale.

Il existe différentes pratiques d’agriculture, comme l’agroécologie, l’agriculture biologique, l’agroforesterie ou encore la permaculture. Pour chacun de ces courants, nous allons identifier des techniques qui permettent d’optimiser l’eau, la gestion des semences, la diversification des cultures et l’augmentation de la production.

Au cours des dernières années, nous avons déjà expérimenté avec succès différentes méthodes d’agroécologie sur notre parcelle au Burkina Faso. Les techniques les plus efficaces identifiés pendant notre tour du monde seront mises en place pour permettre une meilleure sécurité alimentaire et la préservation des terres.

contexte de l'agriculture familiale

A l'èchelle mondiale...

Selon la FAO (Food and Agriculture Organization), sur les 570 millions d'exploitations agricoles dans le monde, neuf sur dix sont gérées par des familles. Elles produisent environ 80 pour cent des denrées alimentaires mondiales, ce qui montre la prédominance de l'agriculture familiale.

 

Dans le même temps, elle est parmi les plus vulnérables à l'impact de l'épuisement de ces mêmes ressources et aux effets pervers du changement climatique. Beaucoup de fermes de petite taille sont incapables de produire suffisamment pour assurer une vie décente aux familles qui en tirent leurs moyens d'existence.

 

Les exploitations agricoles familiales sont donc confrontées à trois défis :

Accroître leur production pour lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition,

Assurer la durabilité de l'environnement pour maintenir leurs propres capacités productives,

Améliorer leur productivité tout en diversifiant les moyens d'existence.